Configurer les métadonnées

Les métadonnées peuvent être considérées comme les données qui décrivent le jeu de données à proprement parler. Elles correspondent à un ensemble de champs qui, une fois renseignés, décrivent le jeu de données et les données qu’il contient. Indiquer les métadonnées d’un jeu de données est primordial, puisqu’elles permettent de s’assurer que le jeu de données peut être détecté, compris et réutilisé par les utilisateurs. Les métadonnées d’interopérabilité, quand elles sont activées, sont aussi importantes : elles servent à garantir que les autres systèmes sont en mesure d’interpréter le contenu du jeu de données.

Dans la plateforme OpenDataSoft, toutes les configurations de métadonnées sont effectuées dans l’onglet Informations.

Information tab when publishing a new dataset, to configure the metadata of the dataset

La plateforme OpenDataSoft accueille 4 catégories de données :

  • Métadonnées standard (valeur par défaut) : métadonnées de base affichées dans l’interface de navigation pour les utilisateurs.

  • Métadonnées d’interopérabilité (à la demande) : destinées à une utilisation automatique par d’autres systèmes à des fins d’interopérabilité ou de conformité réglementaire.

  • Métadonnées administratives (à la demande) : destinées à une utilisation par les administrateurs uniquement. Par conséquent, elles ne sont jamais affichées dans l’interface de navigation.

  • Métadonnées applicatives (à la demande) : destinées à des applications spécifiques. Elles ne doivent pas être utilisées par les utilisateurs directement. Dans la plupart des cas, les utilisateurs n’y ont pas accès et ne peuvent pas les modifier eux-mêmes. Elles peuvent être visibles dans l’interface de navigation, mais également via l’API OpenDataSoft Search. Les métadonnées supplémentaires ne sont pas décrites dans cette documentation ; veuillez contacter OpenDataSoft si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur ce type de métadonnées.